Accueil

Voyages et Vous

Le slow tourisme

 

On priorise dans la découverte d’une région, le temps consacré à la découverte, aux expériences culinaires et aux activités organisées chez l’habitant.

De la même manière que le slow food s’oppose au fast-food, le slow tourisme est une manière de voyager sur un rythme plus lent et en dehors des sentiers battus, en marge de la majorité des offres proposées dans l’industrie touristique ces dernières années.

Cette nouvelle forme de tourisme est un véritable état d’esprit. Consommer des produits locaux, favoriser des transports moins polluants ou encore séjourner chez l’habitant, il peut s’effectuer de bien des manières. Le slow tourisme privilégie les déplacements propres comme à cheval, en vélo ou à pied. Ce qui offre la possibilité de déceler des endroits souvent impossibles d’accès en voiture.

Le « prendre son temps » est aussi un excellent moyen de se déstresser du quotidien, de réguler son horloge interne mise à contribution tout au long de l’année.

Enfin, les rencontres se font plus facilement, plus naturellement, avec celles et ceux qui vivent au quotidien à l’endroit même où vous résidez.